Certification qualité : Quel impact sur la gestion des ressources humaines ?



La certification entraîne une nouvelle organisation qui a forcément un impact sur le fonctionnement des différents services. Sur le plan individuel, chacun connaît ses responsabilités et, par conséquent, doit pouvoir les assumer.

 

Qu’elles soient industrielles ou de services, les entreprises ne jurent plus que par la certification ISO. Alors qu’elles étaient près de 300 en 2003, elles seraient plus de 1 200 entreprises certifiées dix ans plus tard. «Le gros avantage est que cette démarche n’est pas réservée aux grands groupes. Une PME peut en tirer de grands bénéfices si elle la considère comme un moyen d’amélioration de l’efficacité, et non comme une fin en soi», explique Omar Benaicha, DG du cabinet Bureau Veritas Maroc. Mieux satisfaire ses clients, rassurer ses prospects, renforcer son image de marque et sa notoriété… autant de facteurs à faire valoir mais c’est aussi un travail de longue haleine pour revoir son organisation en interne.
 

En quoi cette démarche peut-elle avoir un impact sur la gestion des ressources humaines ? Quels aspects de la GRH implique-t-elle ? Que gagnent les individus dans cette opération ?

Pour bon nombre d’entreprises, la certification entraîne une nouvelle organisation qui a forcément un impact sur le fonctionnement des différents services, dont celui des ressources humaines. En interne, c’est d’abord l’occasion de remettre à plat les schémas d’organisation, de les optimiser et les pérenniser; elle permet à chacun de bien se situer dans les processus, et a un fort pouvoir de motivation au sein des équipes.

Sur le plan individuel, la démarche permet aussi de mettre en valeur la valeur ajoutée de chaque membre. De ce fait, chacun connaît ses responsabilités et, par conséquent, doit pouvoir les assumer.
 

Le tout doit être normé et formalisé


Descriptifs de postes, fiches et outils RH, mais aussi plan de formation émanant d’une ingénierie de formation, des process de recrutement ainsi que des indicateurs de performance et des tableaux de bord pour le suivi RH.  La standardisation des pratiques reste aussi l’un des gains recueillis de la certification. Tout doit être normé et formalisé.
 

Et ce n’est pas tout. Un projet de certification induit des changements majeurs dans les modes de gestion. Il ne sert à rien de s’y lancer si toute la gestion du projet, de la conception à la mise en œuvre, est centralisée. En amont, il est impératif d’impliquer les collaborateurs et en aval de les responsabiliser. Autrement dit, la démarche qualité doit s’appuyer sur le management participatif, qui n’exclut pas, bien sûr, le contrôle.



La Vie éco



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière