Capital Investissement : La BEI investit 20 millions d’euros dans les PME maghrébines

Le soutien financier de la BEI est destiné au Capital North Africa Venture Fund II, un fonds d’investissement privé ciblant les PME marocaines, algériennes et tunisiennes.
CNAV II, qui est géré par Capital Invest, a ainsi atteint plus de 75 millions d’euros pour un objectif de 100 millions.



Capital Investissement : La BEI investit 20 millions d’euros dans les PME maghrébines
Après la Société financière internationale (SFI), c’est au tour de la Banque européenne d’investissement (BEI) d’apporter, en ce mois de juin, sa contribution dans Capital North Africa Venture Fund II (CNAV II). La BEI s’est, en effet, engagée à investir 20 millions d’euros dans ce fonds d’investissement privé permettant aux PME marocaines, algériennes et tunisiennes d’avoir accès aux capitaux dont elles ont besoin pour se développer et créer des emplois.
CNAV II est, pour rappel, géré par Capital Invest, une société de capital-investissement indépendante installée à Casablanca. Le fonds cible une taille finale de 100 millions d’euros. Il a déjà atteint plus de 75 millions à l’issue de la première tranche de souscription, d’après la BEI. «L’activité première du fonds sera de fournir des financements en fonds propres et en quasi-fonds propres pour soutenir le développement de petites et moyennes entreprises dans la région», souligne la banque de l’Union européenne dans un communiqué reçu par «Le Matin». L’engagement de la BEI dans CNAV II est d’ailleurs financé par l’UE au moyen de l’Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) et par l’Espagne par le biais de son Agence de coopération internationale pour le développement (AECID), elle-même placée sous la tutelle du secrétariat d’État à la coopération internationale et à l’Amérique latine (SECIPI). «Avoir la BEI et la BERD comme principaux investisseurs dans notre fonds, c’est une preuve de la confiance et de l’intérêt qu’inspire le secteur nord-africain du capital-investissement», se réjouissent les associés de Capital Invest.
Pour la BEI, le soutien aux PME, notamment par le biais d’instruments de capital-investissement, est une de ses grandes priorités, «car ces entreprises jouent un rôle crucial dans les économies de nos différents partenaires au sud de la Méditerranée.
Les PME sont la clé absolue pour relancer l’essor du secteur privé et l’emploi dans la région et ainsi répondre aux aspirations des jeunes de ces pays».
Créée en 1999, Capital Invest est particulièrement active sur le marché marocain du capital investissement dont le tour de table des actionnaires est constitué notamment par Argan Partners (équipe de direction), Siparax, un groupe français de fonds d’investissement privé et CIC Finance, groupe bancaire français.
La société gère des fonds d’une capacité d’investissement globale de 1 milliard de DH à travers deux fonds d’investissement généralistes. Après Capital Morocco, Capital Invest avait, en effet, lancé début 2006 son second fonds d’investissement – CNAV – qui réalise à la fois des opérations minoritaires et des investissements majoritaires dans le cadre de rachat d’entreprises sous forme de LBO (Leveraged buy-out, une technique financière qui consiste à financer une fraction du rachat d’une entreprise en ayant recours à l’endettement bancaire ou obligataire, ce qui permet d’augmenter la rentabilité des capitaux propres).
Le CNAV, qui est aujourd’hui dans sa deuxième phase, cible globalement une douzaine de projets portés par des entreprises de taille moyenne ayant une position stratégique dans leur secteur et dont le chiffre d’affaires est compris entre 10 et 50 millions d’euros et présentant une capitalisation comprise entre 5 et 30 millions d’euros. Ces entreprises doivent nécessairement présenter une situation financière saine, rentable et «un bon potentiel de création de valeur».
Capital North Africa Venture Fund reste plus qu’un fonds, car il n’assure pas uniquement les financements. Loin de là, il conseille également les entrepreneurs et les PME sur les meilleures pratiques.
Le fonds encourage la transparence et la bonne gouvernance des PME, afin d’améliorer leur compétitivité et leur développement durable. Rappelons enfin que ce soutien de la BEI au CNAV n’est pas le premier. La banque s’y est déjà engagée à plusieurs reprises au cours des treize dernières années.

Moncef Ben Hayoun, LE MATIN


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière