Bourse de Casablanca : Correction technique



Bourse de Casablanca : Correction technique
La Bourse a connu une correction qui a débuté le 16 décembre dernier et qui s’est étalée tout au long de la semaine dernière. Les actions des investisseurs institutionnels et la course vers la prise de bénéfice ont donné du mouvement à la place casablancaise.

La Bourse de Casablanca a connu une correction durant la semaine s’étalant du 18 au 22 décembre. En effet, sur les cinq séances de la semaine dernière, le nombre de transactions a atteint un total de 9.732. L’indice de toutes les valeurs cotées (MASI) sur la place de Casablanca a accusé une baisse de 1,76%, en enregistrant ensuite une variation annuelle de 72,22%. Quant à l’indice des valeurs les plus liquides (MADEX), sa baisse était de 1,89% avec une variation annuelle de 78,96%. Cette baisse de tendance s’explique surtout par les mouvements de prises de bénéfices. Ce qui signifie que le marché était vendeur : la majorité des investisseurs préféraient, en effet, vendre leurs titres. Pour la capitalisation boursière, celle-ci a atteint 417,57 milliards DH. Le nombre de titres échangés durant la semaine était de 2.864.430 titres. Concernant le volume global, il a atteint 8,42 milliards DH. Le volume des actions traitées sur le marché central était de 7,6 milliards DH. Sur le marché de blocs, ce volume a atteint 21 millions DH. Il convient de rappeler que la semaine a été mouvementée. Le grand volume des transactions enregistrées prouve le dynamisme qu’a connu le marché boursier tout au long de la semaine dernière. Ce dynamisme est expliqué par les allers-retours des investisseurs institutionnels pour revaloriser leurs portefeuilles.
La principale remarque concerne la réservation à la baisse des titres Addoha. Les titres de celle-ci ont en effet accusé une baisse de 6%, soit leur plus forte baisse depuis leur introduction en Bourse. Addoha a par ailleurs clôturé la semaine avec une baisse de 5,8 %, mais elle reste la valeur la plus échangée pendant la semaine dernière.
Les principales hausses ont concerné les titres émis par Fénie Brossette et Involys. Le premier a enregistré une hausse de 33,39 avec un volume de 205,32 millions DH. La bonne performance du second s’est traduite par un taux de 20,31% avec un volume de 48,04 millions DH. Les grandes hausses s’expliquent par le fait que les deux sociétés viennent d’être introduites en Bourse. Elles n’ont donc pas encore subi de mouvements de prise de bénéfices.

Aujourd'hui le Maroc


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière