Banques : La BMCI courtise les MRE avec «Jiware» et «Wissale»



Banques : La BMCI courtise les MRE avec «Jiware» et «Wissale»
A la panoplie des offres dédiées aux MRE, la BMCI vient ajouter ses deux nouveau-nés, «Jiware» et «Wissale».
Et la saga des privilèges au profit des MRE continue. La BMCI vient aligner, elle aussi, son attirail de « produit spécial MRE» aux côtés de ses consœurs.
En effet, après «Al Jisr» de la BMCE, «Kesma» d’Attijariwafa bank, et «Ahly» de la SGMB, la BMCI fait d’une pierre deux coups et lance sur le marché «Jiware» et «Wissale», deux cartes dédiées aux Marocains résidents à l’étranger.
Ainsi, la campagne de communication BMCI a été formulée pour mettre au service de sa clientèle MRE, des «Offres Spéciales Découvertes», de nouvelles offres pour les transferts d’argent, la gestion de leur compte, l’épargne et les crédits immobiliers.
Pour ce qui est du transfert d’argent, la BMCI a conçu «l’offre Jiware». Cette carte, qui est rechargeable par le MRE à partir de son pays d’origine, permet aux membres de sa famille de retirer de l’argent dans tous les Guichets Automatiques Bancaires de la BMCI au Maroc.
D’autre part, l’offre «Wissale» met à la disposition des MRE un ensemble de produits et services gratuits pour garder un contact permanent avec leur compte, leur permettant ainsi de suivre leurs opérations bancaires à partir de leur pays de résidence.
Sans oublier les «formules d’épargne très compétitives, avec des taux de rendement exceptionnels, notamment pour les Dépôts à Terme (D.A.T)», et une formule de crédit immobilier «aux nombreux avantages et avec des taux parmi les plus compétitifs du marché».
Il faut donc se l’avouer, nos MRE seront gâtés cet été, et les banques marocaines n’auront pas été avares sur les produits, les cartes, les arguments et les outils de communication.
La BMCI, prise à part, entame donc un été chargé, car quelques semaines avant ce package MRE, elle avait lancé une nouvelle formule de crédit à la consommation dans le cadre d’une offre valable tout le mois de juin.
A ce sujet, les prêts bénéficiaient, d’office, d’un différé de paiement. De plus, la banque s’engageait sur les délais de réponse et de déblocage des fonds, et permettait à ses clients d’ajuster le montant des remboursements (de plus ou moins 25%), et même de reporter les mensualités , une fois par an, au moment désiré par le client. Fidélisation oblige.

Aujourd'hui le Maroc


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière