Balance Commerciale : Aggravation du déficit de 21,7% à fin février 2017



Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 21,7% à fin février 2017, s'établissant à plus de 26,71 milliards de dirhams (MMDH) contre 21,95 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes.

Cette aggravation est due à l'augmentation des importations (+8,9%), plus importante que celle des exportations (+1,5%), explique l'Office des changes, qui vient de publier ses indicateurs préliminaires du mois de février 2017, notant que le taux de couverture des importations par les exportations s'est situé à 58,8%, contre 63,1% à fin février 2016.

L'accroissement des importations à 64,85 MMDH est essentiellement attribuable à la hausse des produits énergétiques (+53,4%), de produits bruts (+21,5%), de produits finis de consommation (+1,2%) et de biens d'équipements (+11,8%). Cette progression a été atténuée, en revanche, par la baisse de produits alimentaires de 12,8% à fin février 2017 et de demi-produits (-0,3%), indique la même source.

Concernant les exportations, elles sont passées de 37,58 MMDH à fin février 2016 à 38,14 MMDH, souligne l'Office des changes, précisant que cette évolution trouve son origine dans la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement celles des phosphates et dérivés (+9,7%), de «l'Électronique» (+6,2%), de «l'Aéronautique» (+53,3%) et de «l’Industrie pharmaceutique» de 7,6%. En revanche, les ventes des secteurs «Agriculture et agro-alimentaire», «Automobile» et «Textile et Cuir» ont baissé respectivement de 1,2%, 6,4% et 3,6%, ajoute la même source.


lematin.ma

Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 21,7% à fin février 2017, s'établissant à plus de 26,71 milliards de dirhams (MMDH) contre 21,95 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes.

Cette aggravation est due à l'augmentation des importations (+8,9%), plus importante que celle des exportations (+1,5%), explique l'Office des changes, qui vient de publier ses indicateurs préliminaires du mois de février 2017, notant que le taux de couverture des importations par les exportations s'est situé à 58,8%, contre 63,1% à fin février 2016.

L'accroissement des importations à 64,85 MMDH est essentiellement attribuable à la hausse des produits énergétiques (+53,4%), de produits bruts (+21,5%), de produits finis de consommation (+1,2%) et de biens d'équipements (+11,8%). Cette progression a été atténuée, en revanche, par la baisse de produits alimentaires de 12,8% à fin février 2017 et de demi-produits (-0,3%), indique la même source.

Concernant les exportations, elles sont passées de 37,58 MMDH à fin février 2016 à 38,14 MMDH, souligne l'Office des changes, précisant que cette évolution trouve son origine dans la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement celles des phosphates et dérivés (+9,7%), de «l'Électronique» (+6,2%), de «l'Aéronautique» (+53,3%) et de «l’Industrie pharmaceutique» de 7,6%. En revanche, les ventes des secteurs «Agriculture et agro-alimentaire», «Automobile» et «Textile et Cuir» ont baissé respectivement de 1,2%, 6,4% et 3,6%, ajoute la même source.
- See more at: http://lematin.ma/express/2017/aggravation-du-deficit-commercial-de-21-7-a-fin-fevrier-2017/269009.html#sthash.QqrzrJ8k.dpuf



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière