Baisse de l'activité des principaux secteurs de l'économie marocaine à fin mars 2013

Une note d'information du Haut-commissariat au Plan vient d'être publiée sur les résultats des enquêtes de conjoncture.



Baisse de l'activité des principaux secteurs de l'économie marocaine à fin mars 2013
L'activité des secteurs de l'industrie manufacturière, de l'énergie et du bâtiment et travaux publics (BTP) aurait connu globalement une baisse au cours du 1er trimestre 2013, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP) qui vient de publier une note d'information du HCP sur les résultats des enquêtes de conjoncture.

Ainsi 55% des professionnels opérant dans le secteur du BTP ont déclaré une baisse de l'activité durant le 1er trimestre 2013 par rapport au trimestre d'auparavant, alors que 30% ont mentionné une stabilité et 15% une hausse.

Cette baisse aurait résulté de l'effet conjugué du recul de l'activité des travaux publics et de celui de l'activité bâtiment, explique la note d'information.

En ce qui concerne les secteurs de l'énergie et des mines, la production aurait connu une baisse due, pour le secteur de l'énergie, à une régression conjuguée de la production du "Pétrole raffiné" et de l'"Electricité", et, pour les mines, à une diminution de la production des "Minéraux non métalliques", précise l'enquête.

S'agissant du secteur manufacturier, la production aurait connu une légère baisse durant le 1er trimestre 2013 résultant, principalement, des baisses de la production des "Produits textiles et bonneterie", des "Boissons et tabacs", et des "Autres produits des industries alimentaires", ajoute la même source.

En revanche, une hausse de la production aurait été enregistrée au niveau des "Produits de la chimie et de la parachimie" et des "Produits issus de la transformation des minéraux de carrière".

Par ailleurs, la situation des carnets de commande, au terme du 1er trimestre 2013, est jugée d'un niveau normal par 73% des chefs d'entreprises dans le secteur de l'énergie, 54% dans le secteur des industries de transformation et 43% dans le secteur du BTP.

En revanche, ce niveau est jugé faible par 89% des chefs d'entreprises dans le secteur des mines, 53% dans le secteur du BTP et 43% dans le secteur des industries de transformation.

Pour ce qui est de l'emploi, les déclarations des chefs d'entreprises révèlent que les effectifs employés auraient connu, globalement, durant le 1er trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent, une stabilité dans le secteur des mines, une quasi-stabilité dans le secteur des industries de transformation. Pour les secteurs de l'énergie et du BTP, les effectifs employés auraient connu, plutôt, une baisse.

D'un autre côté, les résultats de l'enquête montrent que la capacité productive des entreprises, au cours du 1er trimestre 2013, a été sous utilisée d'environ 32% dans le secteur du BTP (contre 35% un trimestre auparavant), 24% dans les industries de transformation (contre 22%), 23% dans l'énergie (contre 18%) et 14% dans le secteur des mines (même taux que le trimestre précédent).

Dans ce sens, la sous-utilisation de la capacité de production industrielle varie de 12% au niveau de la branche des "Produits issus de la transformation des minéraux de carrière" à 36% au niveau de la branche des "Ouvrages en métaux (non compris machines, matériel de transport)".
 

MAP



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière