Autoroutes du Maroc : 25 dépanneurs agréés pour la période 2012-2013



Autoroutes du Maroc : 25 dépanneurs agréés pour la période 2012-2013
«les véhicules déjà engagés sur une autre section autoroutière ne peuvent faire l’objet d’une deuxième autorisation.

Les agréments de dépannage et remorquage sur autoroutes pour la période 2012-2013 ont été définis. Ces agréments ont été attribués à 13 dépanneurs principaux et 12 dépanneurs d’appoint qui mobilisent sur le réseau autoroutier pas moins de 50 camions plateaux et 2 camions grues. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la loi n°21-03 stipulant que seuls les dépanneurs agréés par Autoroutes du Maroc (ADM) sont autorisés à intervenir sur les différents tronçons des autoroutes nationales. Elle distingue, en effet, les dépanneurs pour véhicules légers ou pour poids lourds, principaux exerçant en continue et d’appoint intervenant en renfort. Bien que ce dispositif ait déplu à une tranche de dépanneurs, notamment les individuels, il tombe à point nommé pour assurer davantage la sécurité des usagers en leur fournissant un système de dépannage performant et professionnel. Soulignons que ces autorisations sont attribuées aux dispositions prévues par un cahier des charges pour une durée de 1 an, renouvelable après réexamen du dossier technique de chaque véhicule. Toutefois, «les véhicules déjà engagés sur une autre section autoroutière ne peuvent faire l’objet d’une deuxième autorisation», apprend-t-on de l’ADM. En outre, l’ADM précise que «l’autorisation délivrée au personnel d’intervention pour exercer sur l’autoroute est individuelle et valable pour une durée de 1 an renouvelable après réexamen du dossier de chaque membre de l’équipe d’intervention et sur la base de l’appréciation donnée par le centre d’exploitation en charge de l’exécution du présent agrément et ce conformément au système de notation du présent cahier des prescriptions spéciales». Par ailleurs, les frais d’intervention, en l’occurrence les frais éventuels d’évacuation du véhicule et de ses occupants, sont facturés au conducteur ou au propriétaire du véhicule. Dans ce sens, les conditions financières de l’intervention sont fixées par un barème qui détermine les tarifs forfaitaires et les prix unitaires. Ces tarifs déterminés après application du rabais sur les prix de références proposés par ADM, doivent être affichés dans les gares de péage et sur les véhicules spécialisés d’intervention.


Aujourd'hui le maroc


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière