Atcex 2012, le Maroc vise un double objectif



Atcex 2012, le Maroc vise un double objectif
La participation du Maroc au 1er Forum Turquie-Monde arabe sur le tourisme et les voyages est doublement bénéfique, car ayant permis au Royaume de promouvoir à la fois ses atouts touristiques pour attirer davantage de touristes étrangers, et ses programmes d'investissement dans ce secteur, auprès de la Turquie et des pays arabes, deux régions moins touchées par la crise économique qui secoue l'Europe, le premier partenaire touristique du Maroc. 
Le Maroc prend part au Salon organisé à l'occasion du 1er Forum arabo-turc sur le tourisme et les Voyage «Atcex 2012», qui a ouvert ses portes dimanche dans la ville turque de Bursa (Nord-Ouest) représenté par l'Office national marocain du tourisme (ONMT) et la Société marocaine d'ingénierie touristique (Smit), regroupant ainsi le volet promotion et celui du développement des investissements touristiques dans une manifestation qui connaît la participation de plusieurs professionnels du secteur, arabes et turcs. 
L'objet principal de la participation marocaine à ce Forum, qui se tient sous le patronage du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, est de toucher à la fois les professionnels et investisseurs dans le but de promouvoir la destination Maroc et les opportunités d'investissement qu'il offre dans le domaine touristique, a déclaré à la MAP le président du directoire de la Smit, Imad Barrakad.
«Les partenaires présents à ce Forum ont réaffirmé leur volonté de considérer le Maroc comme une destination d'investissement touristique», a-t-il souligné, ajoutant que ce genre de rencontres offre «une occasion importante pour maintenir ce lien».
Le Maroc, a-t-il précisé, cherche à pérenniser ses relations avec l'Europe, premier émetteur touristique du Royaume, tout en s'engageant dans des partenariats nouveaux avec d'autres pays, comme la Turquie et les pays du Moyen-Orient, épargnés par la crise économique qui secoue le partenaire classique du Royaume.
L'intérêt pour la destination Maroc, aussi bien sur le plan des voyages que celui des investissements et des affaires a été clairement manifesté lors de ce Salon, qui se veut un espace de rencontre entre les opérateurs arabes et leurs homologues turcs actifs dans le domaine de l'industrie du tourisme, comme les agences de voyages, les compagnies aériennes, les hôteliers, les promoteurs immobiliers, les développeurs-aménageurs etc.
Le géant turc de l'hôtellerie, le groupe Rixos a réaffirmé, à l'occasion de l'Atcex 2012, son intérêt pour le Maroc en tant que destination privilégiée pour développer des projets touristiques, a confié à la MAP le président du directoire de la Smit, une société nationale active dans le domaine de l'ingénierie et du développement touristique, chargée de préparer des études sur l'offre et la demande touristique au Maroc en réalisant des projets susceptibles de donner un souffle nouveau à l'intervention de l'Etat dans ce domaine en stimulant l'initiative privée et en encourageant le partenariat public-privé.
Le même intérêt a été manifesté par l'Association turque des investisseurs touristiques (TTYD) qui a réaffirmé sa demande de se rendre au Maroc, a précisé Barrakad, ajoutant que la Smit est actuellement en train de préparer cette visite afin de permettre à la délégation de la TTYD de mieux prospecter le marché marocain et s'informer des projets touristiques au Maroc, notamment ceux inscrits dans le cadre de la Vision 2020 du secteur du tourisme.
La Vision 2020 du tourisme doit se traduire par un accroissement des capacités hôtelières de 150.000 lits à 350.000 lits, avec un renforcement de l'offre balnéaire de plus de 85.000 lits, un effort qui nécessite davantage d'investissement dans le secteur notamment par l'exploration de nouveaux marchés, les partenaires traditionnels du Royaume étant en difficulté.
L'Atcex 2012 a pour objectif principal de préparer le terrain aux opérateurs touristiques arabes et turcs pour nouer des contacts d'affaires mutuellement fructueux, renforcer les investissements dans le secteur de part et d'autre et jeter les bases d'un partenariat stratégique entre le monde arabe et la Turquie dans le domaine de l'industrie du tourisme.
Les organisateurs s'attendent à ce que le montant total des contrats qui seront conclus lors de ce Forum de trois jours dépasse les 500 millions de dollars.
Selon le ministère turc de la Culture et du Tourisme, le nombre total des touristes arabes qui ont visité la Turquie en 2011 a atteint plus de 2 millions de personnes, chiffre en hausse par rapport aux années précédentes (+15% environ).
Dans ce total, les touristes syriens arrivent en tête avec 974.000 personnes. Les Marocains pour leur part étaient 68.000 à se rendre en Turquie en 2011, a déclaré à la MAP, le sous-secrétaire au ministère turc de la Culture et du Tourisme, Ozgur Ozaslan.
 
MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière