Apprendre à maîtriser ses émotions au travail



Trop sensibles, trop colériques, trop susceptibles, trop angoissés, trop expansifs… Les managers tiennent de plus en plus compte de l’aptitude de leurs collaborateurs à gérer leurs sentiments. Conseils pour maintenir son équilibre émotif.

Envie de claquer la porte au nez de votre patron ? Envie de pleurer après les critiques de votre manager ? Envie de fuir avant une réunion déterminante ? La vie en entreprise sollicite, chaque jour, une série d’émotions positives ou négatives. "Les émotions sont une partie intégrante et inséparable de la vie organisationnelle de tous les jours. Depuis les moments d’anéantissement ou de joie, de peine ou de peur, jusqu’à la sensation permanente d’insatisfaction ou d’emprisonnement, l’expérience au travail est saturée de sentiments" soulignaient dans une étude sur le travail émotionnel, Ashforth and Humphrey, deux experts américains.

Apprendre à se connaître... Rester maître de ses émotions nécessite de faire un travail d’introspection. Si vous êtes capables de dresser la liste de vos compétences et savoir-faire, connaissez-vous vraiment la ou les situations qui vont engendrer chez vous un changement dans vos émotions ? Colère, tristesse, peur, joie, honte, culpabilité… Apprenez à décoder ce qui se cache derrière chacun de vos sentiments. Cette prise de recul vous permettra de dépasser le stade du simple ressenti pour chercher une solution au problème. Pour ne pas se laisser submerger et déborder par ses émotions, il faut apprendre également à reconnaître les signes avant-coureurs. Avant que le simple agacement passager envers votre collègue ne se transforme en crise de colère, avant que le moment de spleen ne donne lieu à la crise de larmes sur le clavier de votre ordinateur, vous pouvez réagir et vous reprendre en main si vous êtes attentif à vos émotions.

... et à connaître les autres. Travailler en équipe, c’est être confronté au quotidien aux émotions des autres. Pour éviter conflits, stress ou ambiance délétère, mieux vaut apprendre à décoder les expressions, les regards, le ton d’une voix. Fort de ces éléments, vous saurez désamorcer les situations à risque et mieux communiquer en tenant compte de l’état émotionnel de vos collègues.

Prendre du recul. Enfin, pour se préserver émotionnellement, n’oubliez pas que les critiques, remarques ou éloges échangés dans le cadre professionnel portent sur votre travail et non sur vous-même en temps qu’individu. Il est donc fortement recommandé de ne pas s’identifier à son travail pour rester zen en toutes circonstances.


france5.fr


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière