Antidumping : Les importations de papier en ramette sous surveillance

Le département du Commerce extérieur prévoit d’ouvrir une enquête antidumping sur les importations de papier en ramette A4 en provenance du Portugal, suite à une requête à ce sujet déposée par la société Med Paper. En attendant, les importations de ce produit sont placées sous surveillance.



Antidumping : Les importations de papier en ramette sous surveillance
La défense commerciale, qui vise à protéger les produits marocains de la concurrence déloyale que leur livrent les produits importés, tourne à plein régime. Les mécanismes de cette défense sont en effet de plus en plus activés à chaque fois qu’un producteur national saisit le département du commerce extérieur pour une supposée concurrence déloyale qui peut prendre plusieurs formes, avec des éléments d’informations bien documentés qui justifient de mettre en branle la machine de la défense commerciale.
Le dernier plaignant est la société Med Paper productrice de papier en ramette A4, qui a déposé, comme le prévoit l’accord international antidumping, une requête à cet effet auprès de ce département, a indiqué ce dernier. Med Paper prétend que les importations de papier en ramette A4 en provenance du Portugal ont fait l’objet d’un dumping dommageable et demande la mise en œuvre de mesures antidumping contre ces importations.
Après avoir étudié cette requête, le ministère estime qu’elle est recevable et suggère, par conséquent, de procéder à l’ouverture d’une enquête antidumping à ce sujet. En effet, fait savoir le ministère dans un rapport à ce sujet, les données de la requête font état d’une progression importante des importations du papier en ramette A4 en provenance du Portugal, en absolu et par rapport à la production nationale. Cette tendance haussière des importations de ce produit en provenance du Portugal, précise-t-on, a commencé notamment à partir de 2010, en passant de 4 219 t en 2010 à 13 238 t en 2011, en augmentation importante de 214%. Et par rapport à la production nationale, ces importations se sont accrues de 295% entre 2010 et 2011. «Cette augmentation des importations par rapport à la production nationale reste toujours frappante pendant les neuf premiers mois de 2012 par rapport à 2011 pour enregistrer une augmentation de 136%», a relevé le rapport. Du coup, ce pays est passé, dès 2010, au rang premier des fournisseurs du Maroc en papier en ramette A4. En effet, sa part est passée de 35% en 2010 à 69% en 2011 pour atteindre une part de 80% durant les neuf premiers mois de 2012.
L’examen, effectué par le plaignant, de différentes données au sujet de ces importations et la comparaison avec la production nationale ont montré que ces importations sont réalisées à des prix de dumping avec une marge moyenne de 40% en 2012. Le plaignant a relevé une sous-cotation de 20% du prix du produit importé par rapport aux prix du produit local. Ce qui a obligé le producteur national à s’aligner sur ces prix. En effet, d’après la même source, les prix de vente appliqués par Med Paper ont connu une baisse durant la période 2010-2012 en dessous des coûts de production, ce qui reflète, dans une certaine mesure, un empêchement des hausses de prix de vente. Conséquence : la situation économique de la branche de production nationale s’est détériorée «à travers une diminution effective de la production, de l’utilisation des capacités, des ventes et de part de marché ainsi que des effets négatifs sur les stocks, sur l’emploi et sur la rentabilité de la branche de production nationale», selon le plaignant.
L’enquête devra donc être ouverte. En attendant, les importations de ce produit sont soumises, à compter du 18 mars 2013, à la procédure de surveillance des importations, et ce pendant toute la durée de l’enquête antidumping, a indiqué le département du commerce extérieur.
 

La demande a augmenté, mais…

La part des importations en provenance des pays autres que le Portugal est passée de 100% en 2009 à 30% en 2011. Cette part continue de régresser en 2012 pour occuper une faible part de 20% des importations totales pendant les trois premiers trimestres de ladite année. Pendant ce temps, celle du Portugal a progressé de 35% en 2010 à 69% en 2011 puis à 80% au cours des trois premiers trimestres de 2012. La consommation nationale a augmenté entre 2009 et 2011 avec un taux de 64.4%. Mais, elle n’a profité qu’aux importations en provenance du Portugal, au moment où les ventes de la société Med Paper ont connu une baisse de 13%.

Repères:
  • La société Med Paper est dotée d’une capacité de production d’environ 14 000 t par an du papier en ramette A4, et atteste dans sa plainte qu’elle dispose d’un parc machine de haut niveau avec une capacité de production de 210 t par jour pour atteindre un total de 70 000 t par an tous types de produits confondus.
  • Le plaignant avance également que son processus technique de production est conforme aux standards internationaux régissant cette activité industrielle.
  • De ce fait, le plaignant affirme que l’élément technologique et la compétitivité ne peuvent être une cause de dommage puisque «la société Med Paper dispose des procédés de fabrication et de technologie avancés».

Lahcen Oudoud, LE MATIN


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière