Al Omrane intègre l’accessibilité au logement social



Une convention de partenariat signée avec l’AMH.
Priorité aux handicapés pour les logements en RDC.
Un guide technique bientôt à la disposition des entrepreneurs.
Bonne initiative de la part du Groupe Al Omrane au profit des personnes handicapées. Une convention de partenariat a été signée, hier, entre Badre Kanouni et Mohamed El Khadiri, respectivement présidents d’Al Omrane et de l’Amicale Marocaine des Handicapés (AMH). La cérémonie de signature a été marquée par la présence de Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville, accompagné de Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social.


Pour Kanouni, le vrai problème ne réside pas dans le handicap mais plus tôt dans l’environnement qui contribue à l’exclusion de près de 5% de la population. «La signature de cette convention représente une action concrète et pilote de la part d’Al Omrane pour répondre aux besoins des handicapés en matière d’accessibilité», indique le président de l’AMH. Ainsi, cette convention permettra aux deux partenaires d’élaborer et mettre en oeuvre un ensemble de mesures pour l’intégration de principes et de normes permettant l’usage et l’appropriation de l’espace aux personnes handicapées au niveau des projets lancés par Al Omrane et ses filiales. Au menu également la réalisation d’un guide technique pour la mise en oeuvre des normes nationales relatives à l’accessibilité dans les projets d’aménagement et de construction. Ce guide sera mis à la disposition des autres promoteurs immobiliers.
Par cette convention, la priorité sera accordée aux personnes à mobilité réduite pour bénéficier d’unités de logement accessibles, au RDC des bâtiments réalisés par Al Omrane. Le ministre de l’Habitat vise à généraliser cette mesure à l’ensemble des promoteurs immobiliers. Il s’engage également à activer la publication du décret concernant les dispositions nécessaires relatives à l’accessibilité dans les secteurs de l’urbanisme, le transport et la communication. 

Sur ce volet, le président de l’AMH tient à pointer du doigt le retard enregistré dans la publication de ce texte qui correspond à une loi remontant à 2003.  Le cadre réglementaire sera renforcé davantage par l’introduction de mesures spéciales concernant l’accessibilité au profit des handicapés dans le projet du code d’urbanisme en cours de réalisation, selon Benabdellah. Il ne faut pas oublier le volet sensibilisation et formation qui figure parmi les axes principaux de cette convention. Pour passer à l’action, une journée d’information et de sensibilisation relative à l’accessibilité a été ouverte juste après la signature de la convention. Lors d’une rencontre organisée au profit des ressources humaines et partenaires des sociétés du Groupe Al Omrane.

L'economiste



         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière