Aïd Al-Adha



aid al adha, aid el kebir, me
L’Aïd Al-Adha ou Aïd Al-Kabir est l’une des fêtes religieuses les plus importantes pour les musulmans. Elle marque chaque année la fin du pèlerinage à La Mecque et le dernier mois du calendrier musulman. Toutes les familles marocaines, dans la mesure de leurs moyens, sacrifient chacune une bête (brebis, chèvre, mouton) en l’égorgeant couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque.
Les deux tiers du mouton sont destinés à la consommation propre et le tiers restant sera au bénéfice des plus démunis parmi les musulmans. Ainsi, la solidarité et l’assistance telles que prescrites sont approuvées. Cette fête est un jour de réconciliation où chacun est invité à pardonner. C’est aussi un jour où la sécurité et l’hygiène alimentaires doivent être de mise et sont d’une très grande importance. En effet, la viande du mouton, comme toute viande domestique, est une denrée périssable qui peut héberger des micro-organismes responsables de toxi-infections alimentaires. Il est donc important de respecter les bonnes pratiques de manipulation et de conservation ainsi que certaines normes régissant l’abattage du mouton. C’est d’ailleurs l’objectif des associations de défense des consommateurs qui se mobilisent pour informer et sensibiliser sur les dangers inhérents à l’achat, à la préparation, au stockage et à la consommation du mouton. Ce sont des gestes tout à fait simples. Pour cela aussi, nous mettons à la disposition des consommateurs une liste de coordonnées de vétérinaires de différentes régions du Maroc pour éviter tout désagrément à la fête mais aussi dans un grand souci de soutien et d’orientation des consommateurs.

Important pas pour la protection des consommateurs
Très attendu, le projet de loi sur la protection des consommateurs a été examiné par le Conseil de gouvernement du jeudi 21 décembre. A travers plus de 200 articles, le texte devra mettre en place le nouvel environnement dans lequel évolueront les relations entre fournisseurs et consommateurs. Les associations ne sont pas en reste. Le texte précise que les regroupements des consommateurs répondant aux conditions fixées par le droit d’association seront reconnus d’utilité publique (cf. www.leconomiste.com). Ces associations auront à se constituer en une fédération nationale de défense qui acquiert de plein droit cette reconnaissance. Le statut leur permettra de se constituer en partie civile à travers des actions au profit de l’intérêt collectif des consommateurs.
De même, elles peuvent intervenir devant la justice pour faire cesser des agissements illégaux ou supprimer une clause illicite. En outre, elles peuvent exercer des actions en représentation conjointe, si elles sont mandatées par les consommateurs ayant subi un préjudice. Pour nous, associations, il s’agit d’un pas très important pour le consumérisme marocain. Aujourd’hui, les associations doivent assumer pleinement leur responsabilité et leur rôle en matière d’information, d’orientation, de protection et de représentation des consommateurs.

Conseil: Quel mouton choisir?
Au Maroc, près de 4,5 millions de têtes d’ovins sont sacrifiées annuellement à l’occasion de la fête de l’Aïd Al-Adha, soit à peu près 25% de l’effectif total de ce cheptel qui s’élève à 17 millions de têtes. Les différentes photos publiées permettent de distinguer entre le Sardi, le Timhdit, le Beniguil, le Bajaad et le D’man.
Les moutons qui ne correspondent pas sont le produit d’un croisement entre ces races. La consanguinité ne modifie pas la race, mais diminue son potentiel génétique (mouton maigre, malade…). Aussi, nous vous conseillons de faire le bon choix avant tout achat.

* Sardi: Appelé communément mouton à «lunettes» en rapport avec les taches noires autour des yeux. Son berceau se trouve dans les provinces de Settat et de Kalaat E-Sraghna. C’est une race de grande taille. Le poids moyen du bélier est de 70 à 100 kilogrammes

* Timhdit: Appelé mouton du moyen Atlas, cette race est réputée pour son adaptation à l’altitude et son rendement de carcasse. Le poids moyen du bélier est de 60 à 80 kilogrammes

* Bajaad: Cet animal est caractérisé par la couleur de sa tête jaune pâle. C’est une race rustique et de taille moyenne à grande. Son poids moyen est de 70 à 100 kilogrammes.

* Beniguil: Son berceau se trouve sur le plateau de l’Oriental. Cette race est reconnue par son adaptation à la steppe et à d’autres parcours. Le poids moyen du bélier est de 70 à 100 kilogrammes

* D’man: C’est une race qui se trouve dans les oasis des provinces d’Errachidia et Ouarzazate. Son élevage est conduit en stabulation permanente. Elle est de taille moyenne. Le poids moyen est de 50 à 70 Kilogrammes.

A noter qu’à l’occasion de la fête du sacrifice, 400.000 têtes de caprins sont aussi sacrifiées annuellement et qu’il y a un regain d’intérêt pour ce type de viande.

Source : L'economiste


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière