ANPME lance l’édition « Imtiaz 2012 »



ANPME lance l’édition « Imtiaz 2012 »
L’Agence lance l’édition « Imtiaz 2012 » en deux phases, accompagne 500 entreprises et met en place de nouveaux produits « Moussanada ».

La PME est de plus en plus sollicitée pour créer de l’emploi, lequel devient actuellement une denrée rare... On comprend donc que les acteurs concernés par le devenir de ce genre de structures soient plus attendus que par le passé sur des programmes de développement socioéconomique du pays à travers une promotion plus agressive des PME. Il en est ainsi de l’ANPME (Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise) que certains opérateurs, notamment des patrons des PME, voudraient bien voir redimensionnées, voire transformées en entité ayant capacité à investir dans les PME. Pour ce faire, il faudrait les doter de fonds publics conséquents. En attendant, l’Agence mène son activité sur plusieurs fronts relatifs à la promotion de la PME, comme cela ressort de son bilan pour l’année passée et son plan d’action 2012. Concernant ce dernier, on note surtout le lancement en 2 temps de l’édition « Imtiaz » 2012, qui découle du PNEI (Pacte national pour l’émergence industrielle) et qui porte sur l’accompagnement d’entreprises à fort potentiel, en leur accordant une prime à l’investissement. De même, on poursuivra le programme « Moussanada » avec l’accompagnement de 500 entreprises et la mise en place de nouveaux produits « Moussanada » : transmission, développement de produit, offre aéronautique, etc.
Ce plan d’action a été entériné lors du conseil d’administration de l’Agence, tenu récemment et dont les travaux ont porté également sur l’examen du bilan des activités de l’Agence durant l’année 2011. Ainsi, le bilan de l’ANPME au cours de l’année passée a été marqué spécialement par la création d’usine modèle « Inmaa », pour apporter assistance aux entreprises, l’appui et à l’accompagnement de l’émergence des agrégateurs, convecteurs et distributeurs dans le secteur du textile-habillement et le soutien de l’innovation et des clusters technologiques et industriels. Concernant le programme « Imtiaz », l’année 2011 a connu le lancement de deux éditions, ce qui a permis de sélectionner 47 projets qui ont bénéficié de la prime « Imtiaz » pour un investissement global de près de 1,02 milliard DH. Pour le programme « Moussanada », l’Agence a accompagné, en une année, 341 entreprises qui ont bénéficié de 468 actions.
S’agissant du programme « Inmaa », le bilan de l’Agence fait état de 59 entreprises accompagnées. Il est à noter que ce programme, basé sur une usine modèle qui a été construite et inaugurée par S.M. le Roi en mai dernier, a pour objectif, rappelle-t-on, de diffuser au sein du tissu des entreprises les principes de l’excellence opérationnelle « Lean Manufacturing ». Ses promoteurs ambitionnent d’améliorer la productivité de 25%, de réduire les coûts unitaires de 20% et les délais de production de 50%. Par ailleurs, dans le cadre du programme « Rawaj», l’ANPME participe, en collaboration avec le ministère de l’Industrie, à l’accompagnement des champions nationaux avec comme objectif « le développement de concepts commerciaux marocains à l’échelle nationale et/ou internationale, et l’émergence d’entreprises structurées créant une plus forte valeur ajoutée ». Bilan : 6 enseignes ont bénéficié d’un accompagnement en 2011. De plus, indique-t-on auprès de l’Agence, celle-ci a participé au lancement de plusieurs programmes, en partenariat avec le ministère de l’Industrie, a contribué à la définition du programme pour la promotion de la sécurité et de la santé au travail, au sein des PME et a développé des programmes pour les jeunes, les petites et les très petites entreprises.

Deux éditions au programme « Imtiaz »

Les projets qui ont bénéficié du programme « Imtiaz » en 2011 devraient générer sur les cinq prochaines années un chiffre d’affaires additionnel de près de 15,3 milliards de DH et une valeur ajoutée supplémentaire de plus de 4,7 milliards DH et près de 4.519 nouveaux emplois. Le montant global de la prime « Imtiaz » allouée aux 47 entreprises s’élève à 174 millions DH. De même, certains projets retenus s’inscrivent dans une stratégie de substitution aux importations.
D’autres vont induire des augmentations substantielles des exportations et une diversification des marchés, notamment vers les pays africains.

 
le matin


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière