8 astuces pour gérer les crises de trésorerie :



Le vœu secret de toute entreprise est d'avoir des caisses toujours renflouées. Lorsque votre chiffre d'affaires grimpe de semaine en semaine, mais que vos comptes de trésorerie sont débiteurs, vous comprenez qu'une affaire florissante ne suffit pas pour se mettre à l'abri d'une insolvabilité, contre quoi aucune entreprise, fut-elle très performante (CA), n'est prémunie lorsqu'elle ne dispose pas de méthodes adéquates de gestion de sa trésorerie.

Nous vous proposons ici quelques astuces pour vous aider à mieux gérer votre trésorerie aux fins d'éviter toute difficulté voire cessation de paiement.

Réduisez autant que possible vos comptes à recevoir.

Pour toute commande que vous recevez établissez-en aussitôt la facture. Dans le net à payer spécifiez et surtout mettez l'accent sur les escomptes que vous accordez ainsi que leur évolution en fonction de la date de payement. Le client sait automatiquement ce qu'il peut économiser en honorant le plus vite possible sa dette. Lorsque les délais de payement ne sont pas respectés, contactez aussitôt le client. Peut-être que la facture n'est pas parvenue à temps. Si pas contre le client se trouve avoir quelques difficultés de liquidité, offrez-lui l'occasion de payer par tranches. Vous rentrez plus rapidement dans vos fonds.

Réduisez au maximum vos engagements (dettes aux fournisseurs)

Bénéficiez en tant que client des possibilités d'escompte que vos fournisseurs vous offre lorsque vous honorez assez tôt vos factures, même si vous devez empruntez à cet effet de l'argent à la banque. Un compte fournisseurs créditeur vous coûte généralement plus cher qu'un compte courant créditeur chez votre banquier.

Si votre dette à un fournisseur est de 15.000 Euro (nous supposons l'Euro comme monnaie de référence, vous calculez en fonction de votre monnaie locale). Lorsque vous disposez pour un payement sous huitaine d'un escompte de 3 % par exemple, vous avez la possibilité d'économiser jusqu'à 450 Euro. Pour effectuer ce remboursement dans les délais de l'escompte, vous choisissez d'avoir un compte courant créditeur chez votre banquier pendant environ 20 jours. Pour un taux d'intérêt de 12,75 %, par exemple vous payerez des intérêts d'environ 99 Euro au bout d'un an. L' économie que vous réalisez, se présente comme suit : 450 Euro – 99 Euro = 351 Euro.
Si vous avez avec certains fournisseurs la possibilité de payer par avance. Demandez-leur la remise ou l'escompte supplémentaire dont vous bénéficieriez à cet effet.

Vérifiez la solvabilité de vos clients.

Renseignez-vous toujours sur la solvabilité des clients avec lesquels vous n'avez pas connu pas le passé de relations d'affaires. Vous pouvez obtenir ces informations auprès de votre banque ou d'autres sources en fonction de votre pays de résidence. Si le client a des difficultés à honorer ces dettes courantes, exigez des garanties ou mieux renoncer à répondre à sa commande. Autrement, il passera des mois voire des années sans que vous rentriez en possession de votre argent. Ou pis, vous serez amenés à le provisionner au cas où il fera faillite.

Cherchez un partenaire pour des commandes importantes.

Il sera trop risqué pour vous de dépendre d'un seul client pour une grande partie de votre production. Son insolvabilité pourrait mettre en mal la survie de votre entreprise. En cas de doute trouvez un partenaire avec qui vous prendre en charge la commande, surtout lorsqu'elle dépasse plus de la moitié de votre capacité de production.

Réduisez vos coûts de crédit

Lorsque vous êtes habitués à dépasser les possibilités de crédit que vous offre votre banque vous pourrez être sujet à de fortes pénalités, ce qui compromettrait votre image auprès de votre banquier. Il vaut mieux de discuter avec lui d'une extension des lignes de crédit.. Pour vos besoins d'investissement, il vaut mieux vous adresser aux banques spécialisées(les banques d'investissement) . Vous bénéficierez ici de meilleures conditions qu'avec votre banque.

Evaluez correctement les coûts de vos investissements .

Lorsque vous sous-estimez les besoins en fonds pour vos investissements, surtout les dépenses engendrées par une extension de votre capacité de production, vous pouvez être surpris par des dépenses auxquelles vous n'aviez pensées et qui pourraient remettre en cause tout votre projet. Avez-vous besoin de personnel supplémentaire ? D'une rénovation de votre parc automobile ? Demandez-vous en cas d'un boom en chiffre d'affaires s'il ne s'agit d'un effet temporaire, car il vous sera en effet difficile de supprimer des coûts engendrés, en cas de baisse en chiffre d'affaires. S'il s'agit vraiment d'un boom temporaire, songez à d'autres alternatives (emplois temporaires, sous-traitance).

Ayez le plus petit stock possible.

Ne gardez dans vos stocks des matières premières et marchandises dont vous n'avez pas besoin dans un bref délai, et surtout prévues pour des utilisations bien déterminées. Il est toujours mieux d'acheter peu du cher que d'avoir à financer d'avance des suppléments qui passeront des mois dans vos magasins.

Ayez toujours de l'argent en réserve.

Mettez vos suppléments de caisse dans votre compte bancaire. Faites l'effort de le conserver aussi longtemps que possible; vous vous en servirez en cas de besoin en liquidité.

La première alarme d'une crise de trésorerie imminente vient d'un compte bancaire souvent créditeur. Vous n'avez alors aucune réserve pour répondre à des besoins de trésorerie imprévus. Si en plus vos client mettent du temps à payer les factures, vous risquez de vous engouffrer davantage.

westafrica.smetoolkit.org


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière