25% des entreprises créées disparaissent après deux ans



25% des entreprises créées disparaissent après deux ans
Le quart des entreprises créées disparaissent durant les deux premières années contre une moyenne nationale de 50%». Pour Abdelhak Mersli, secrétaire général de la Fondation pour la création d’entreprise de la Banque Populaire, le suivi post création assuré à l’entreprise permet de faire face aux dysfonctionnements auxquels elle est confrontée. Car c’est connu, l’année la plus difficile pour les sociétés est la première.
La Fondation, qui a tenu un point de presse mardi 20 décembre à Casablanca, a fait le point sur le nombre de projets qu’elle a accompagnés depuis 2005. Au total, 1.350 petites entreprises ont été créées à fin novembre 2011 pour un montant global d’investissement de 797,9 millions de dirhams. «Il s’agit bel et bien de la création économique et pas uniquement juridique», insiste Abdelhak Mesli. Elles sont surtout concentrées dans les services et la moyenne par projet est de 591.000 dirhams. Ces entreprises, qui ont généré 6.258 emplois directs, ont profité de l’expertise de conseillers constitués pour la plupart d’anciens banquiers. Ces derniers apportent le soutien nécessaire, en particulier par rapport au business plan à présenter aux banques. D’ailleurs pour multiplier les chances de financement, les dossiers sont généralement présentés à plusieurs banques à la fois. La Fondation ne vise pas uniquement les locaux mais également les Marocains du monde. Une population pour laquelle, elle a concocté depuis 2009 une offre sur mesure et consultable à distance. Elle cible des porteurs de projets à fort potentiel et à teneur technologique, les promoteurs qui disposent d’un savoir faire ainsi que les investisseurs qui cherchent à créer une filiale au Maroc.
Cette population a créé 133 entreprises dont 43 par des Marocains résidant en France, 35 par ceux installés en Espagne et 22 en Italie. Et c’est Tanger qui a accueilli le plus d’investissements avec 27 projets contre 21 pour Agadir et 17 pour Béni Mellal. Globalement, les porteurs de projets qui ont fini par créer leur entreprise ont bénéficié de formations dans les différents domaines liés à l’entrepreneuriat. Et pour les deux prochaines années, la Fondation compte assurer l’accompagnement et la création de 780 entreprises.


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière