25% de baisse en un an du coût des appels mobiles

L'usage moyen du mobile a augmenté de 20%, à 72 minutes par mois du fait de la baisse des prix. Méditel en mauvaise posture sur le mobile prépayé. Wana perd du terrain sur l'internet, mais gagne des clients sur le mobile.



25% de baisse en un an du coût des appels mobiles
Le prix des communications par téléphone mobile continue de baisser de manière assez conséquente au Maroc. Selon l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), le revenu moyen par minute, ou Average Revenue Per Minute (ARPM), est passé de 0,76 DH à 0,57 DH entre les mois de septembre 2011 et celui de 2012, soit une baisse de 25% en un an. Et pour cause, la rude concurrence que se livrent toujours les trois opérateurs de la place, avec son lot de promotions et de réductions permanentes de prix. Conséquence : l’usage moyen a crû de 20% en une année, s’établissant à 72 minutes par mois. On se rappelle qu’il était à peine de 26 minutes, il y moins d’une dizaine d’années.

Cette tendance se confirme aussi pour le fixe puisque l’ARPM a reculé de 0,93 DH/mn à 0,82 DH/mn. Mais contrairement au mobile dont le parc est en hausse de 20,08% sur une année, à 38,3 millions de clients, soit un taux de pénétration de près de 120%, le fixe continue sa lente mais continuelle baisse. A fin septembre, le nombre de clients s’est replié de 5,82%, à 3,32 millions d’abonnés. Et c’est la mobilité restreinte qui est exclusivement à l’origine de l’effondrement : 307 000 clients sont perdus sur ce segment en une année. Le taux de pénétration du fixe est à 10,20%, 0,7 point en moins qu’en septembre 2011.

L’internet n’est pas non plus épargné par la baisse de prix. La facture moyenne mensuelle est ramenée de 72 DH à 50 DH, soit une réduction de 31%. L’ampleur de cette baisse est plus importante pour la 3G que pour l’ADSL. Pour la première, elle est de 33%, passant de 51 DH HT par mois et par client en septembre 2011 à 34 DH en septembre 2012, tandis que pour la seconde, le manque à gagner pour l’opérateur historique (seul fournisseur d’ADSL) n’est que de 8% : de 131 DH HT à 121 DH HT.

23 milliards de minutes et 5 milliards de SMS depuis le début de l’année

Ce reflux des prix n’a pas profité de manière égale à tous les opérateurs. Dans le segment du mobile, Méditel est en mauvaise posture, même s’il tente de se reprendre depuis mars. Par rapport à décembre dernier, il a perdu 574 000 clients dans le mobile. Cette défection a naturellement profité à l’opérateur historique, Maroc Telecom, et au dernier venu, Wana, qui ont sur la même période augmenté leur parc de 896 000 et 1,14 million de clients. Non seulement ces deux opérateurs ont conquis l’essentiel des nouveaux abonnés, mais ils ont aussi pris des parts de marché au deuxième opérateur.

Du coup, la reconfiguration du marché est remaniée. Méditel ne contrôle plus que 29,93% du parc clients contre 47,07% pour Maroc Telecom et 23% pour Wana. Sur le post-payé, ce dernier, qui ne semble pas vouloir attaquer frontalement la cible, ne détient que 6,87% sur 1,79 million de clients. Les deux premiers opérateurs en sont à 33,65% et 59,48%. En réalité, Méditel souffre surtout sur le prépayé où il ne réunit plus que 29,75% des abonnés, laissant 23,79% au dernier venu et 46,46% à l’opérateur historique.

Sur le sillage de l’augmentation du parc, le trafic sortant des mobiles a atteint 9 milliards de minutes contre 6,3 milliards en septembre 2011, soit une hausse de 43,3% en une année. Le cumul des minutes consommées depuis début 2012 atteint, lui, plus de 23 milliards de minutes. Mais, attention ! ce n’est pas parce que l’usage a augmenté que les opérateurs gagnent plus d’argent, les prix étant tirés vers le bas. D’ailleurs, la baisse des prix de la téléphonie mobile explique assez directement le fait que le nombre de SMS envoyés soit en baisse. Il a en effet été enregistré près de 1,9 milliard de SMS sortants au 3e trimestre contre 1,96 milliard au trimestre précédent.

Néanmoins, le trafic SMS reste en hausse de 25,86% par rapport à l’égale période de 2011 car, faut-il le préciser, les promotions et offres personnalisées que commercialisent les opérateurs portent dernièrement aussi sur les messages. Au total, sur les neuf premiers mois de l’année, les Marocains ont envoyé plus de 5 milliards de SMS.

Pour la téléphonie fixe, l’usage qui était de 126 minutes au troisième trimestre de 2011 a chuté à 108 minutes actuellement, ce qui donne une baisse de 14%. Sur ce segment, Maroc Télecom et Wana se partagent la clientèle avec respectivement 37,59% et 62,62% des abonnés. Le trafic sortant n’arrête pas de chuter. Au lieu de 1,32 milliard de minutes à fin septembre 2011, les opérateurs n’ont comptabilisé que 1,12 milliard au 2e trimestre 2012 et 1,04 milliard au 3e trimestre.

Maroc : 3.9 millions de clients pour l'internet
Pour ce qui est de l’internet, la hiérarchie par ancienneté est respectée. Maroc Telecom garde 54,46%, Méditel 30,19% et Wana, bloqué par une offre à débit unique, 15,35%. L’évolution  du marché est continue. Sur une année, on est passé de 2,88 millions de clients à 3,87 millions, soit un taux de pénétration de 11,92%. Le pic des 3 millions de clients ayant été franchi en décembre 2011. La 3G constitue 83,27% du parc, suivie de l’ADSL avec 16,68%. Le reste est constitué des autres offres.

Sur l’ADSL, l’opérateur historique règne en maître absolu, avec 99,91%. Le reste est à Wana. La cause de cette hégémonie est simple : si tous les opérateurs au Maroc ont une licence fixe, aucun ne peut rivaliser avec l’opérateur historique qui dispose d’une infrastructure qui lui donne un avantage déterminant. Mais sur la 3G qui représente 50% du total des connexions, la donne change, même si l’opérateur historique a marqué des points en s’assurant 45,33% des parts de marché. Il est talonné par Méditel avec 36,25 %, tandis que Wana se contente pour le moment de 18,42%.

Mohamed El Maâroufi
www.lavieeco.com
 

 


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière