2 milliards de dhs d'investissement dans la sécurité routière durant 2012-2013

Les facteurs humains sont la cause principale dans 94% des accidents, a dit le ministre, soulignant que 71% de ces accidents surviennent dans le périmètre urbain et 50% des victimes ne sont pas protégées, notamment les piétons et les cyclistes.



2 milliards de dhs d'investissement dans la sécurité routière durant 2012-2013
Le ministre de l'Equipement et du Transport, Aziz Rabbah a affirmé, lundi, devant les députés qu'une enveloppe de 2 milliards de dirhams a été affectée à l'investissement dans la sécurité routière durant la période 2012-2013.

Dans sa réponse à une question orale sur les accidents de la route, M. Rabbah a indiqué que plusieurs mesures ont été prises pour réduire les accidents de la circulation, qui font chaque année plus de  4 000 morts et des milliers de blessés, mettant en avant le renforcement du contrôle- un appel d'offre sera lancé pour utiliser les nouvelles technologies- et la généralisation des radars fixes et mobiles.

Les facteurs humains sont la cause principale dans 94% des accidents, a-t-il ajouté, soulignant que 71% de ces accidents surviennent dans le périmètre urbain et 50% des victimes ne sont pas protégées, notamment les piétons et les cyclistes.

Il a, par ailleurs, noté que les accidents de la circulation est "une question nationale" nécessitant la multiplication des efforts de tout le monde et l'exploration de tous les moyens pour les endiguer.

Le ministre a appelé dans ce sens à l'établissement d'une charte d'éthique qui puisse renforcer les valeurs de solidarité, d'engagement et de responsabilisation, indiquant qu'une enveloppe de 5 millions de dirhams a été allouée à la sensibilisation des citoyens, à travers des émissions radio, quant aux dangers de la route.

Il a également souligné qu'un montant d'un milliard de dirham a été réservé à la conclusion de partenariats avec des organisations de la société civile à travers le lancement d'appels d'offres par le Comité national de prévention des accidents de la circulation.

Le ministre a, en outre, fait remarquer que la réforme du secteur du transport est engagée selon une approche inclusive, mettant en avant les cahiers de charge dans les transports mixte, touristique, scolaire et bientôt dans le transport routier.
 
MAP


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière