10 choses à ne pas faire pour garder vos employés motivés !

Lorsqu’il s’agit de management, on parle souvent de ce qu’il faut FAIRE pour garder ses troupes au top... Et si l’on prenait 5 minutes pour faire le tour des choses à arrêter illico pour avoir des collaborateurs et des équipes au taquet ? Prêts ?



#1 : N’oubliez pas de développer vos collaborateurs, même (surtout ?) s’ils semblent être au top !

Que ce soit au travail ou dans la vie personnel, tout le monde aspire à un peu de « plus » ou de « mieux » pour lui-même… Ce n’est pas que parce que vos collaborateurs ont décroché cette promo sur laquelle ils lorgnaient depuis quelques mois ou qu’ils ont choppé de nouvelles responsabilités que vous pouvez vous permettre de dormir sur vos deux oreilles !

Challengez vos nouveaux collaborateurs, proposez-leur sans cesse de nouveaux défis, de nouveaux challenges, adaptez leurs missions (et enjoignez les managers de la boite à faire de même) pour leur permettre de développer de nouvelles compétences « on the go ».

#2 : N’humiliez pas et ne désavouez JAMAIS vos employés.

Rien de plus dévastateur pour l’égo de votre collaborateur (mais aussi pour votre propre réputation) que de le/la pourrir… surtout en public !

Vous avez une remarque, un feedback à formuler ? Attachez-vous systématiquement à le faire en privé ! Pas forcément de façon « ultra formelle » d’ailleurs… Cela passe parfois tout aussi bien (surtout si le retour à fournir est un peu « costaud ») à l’occasion d’un déjeuner ou d’un café pris après la pause de midi !

#3 : Ne négligez pas de leur donner du feedback (surtout concernant leurs axes de développement).

Les meilleurs collaborateurs adorent le feedback, en particulier lorsque celui-ci porte sur les points qu’ils peuvent développer pour passer au niveau d’après !

Trop de managers se contentent de passer de la pommade pour ne se retrouver dans des situations qu’ils imaginent forcément « délicates » par la suite… Ceci N’EST PAS la bonne stratégie ! Une fois à un certain niveau, plus personne n’ose vous dire ce qui cloche dans votre façon d’être ou de faire. Si vous êtes celui ou celle qui saura prendre son courage à deux mains pour formuler un feedback réellement constructif, je peux vous ASSURER que vous vous attacherez la reconnaissance éternelle de vos meilleurs collaborateurs… y compris ceux qui naviguent au top !

#4 : Ne sous estimez pas l’impact des conversations en face à face pour établir la confiance avec vos employés.

Quel est le mal du siècle qui sévit le plus dans les entreprises ? BINGO !! La « réunionnite » bien sûr ! Groupes de travail, de réflexion, comité de pilotage… A bien y réfléchir, nous passons notre temps à nous amasser dans des salles plus ou moins confortables avec des tas de personnes dont la présence de certaines n’est même pas pertinente tout ça pour finir, dans 50% des cas par ne prendre aucune décision… (Dire qu’on fait des chèques pour ça…)

Et si au lieu de « ça », vous passiez plus de temps en face à face avec les hommes et les femmes qui rendent le succès possible au sein de l’entreprise au quotidien ? Prenez le temps de les connaître pour découvrir (enfin) ce qui les anime réellement. Vous pourriez bien transformer leur vie… et certainement même la vôtre !

#5 : Ne tenez pas pour acquis que votre équipe sait à quoi ressemble l’excellence. Montrez l’exemple !

Ce n’est pas parce que vous avez « peint » les valeurs de l’entreprise sur les murs avec des jolis couleurs et que vous avez fait venir 3 « consultants en consulting » pour leur faire faire la pyramide humaine pendant 2 X 7 heures, que les membres de l’entreprise auront parfaitement intégré l’ADN de la boite !

Les valeurs doivent se vivre au quotidien et pour ça… pas de moyen plus efficace que de les incarner. Les membres d’une entreprises sont comme les enfants : Ce qui importe et ce qu’ils intègrent, ce n’est pas ce que vous leur racontez (le « blah blah »), c’est ce que vous faites (vos actes). N’oubliez jamais que dans de nombreux cas, l’exemple a valeur de vérité… surtout s’il est acté par les représentants symboliques du « pouvoir » (managers, RH, direction).

#6 : Ne considérez pas que les autres comprennent les raisonnements qui sous tendent vos décisions : expliquez-les !

Parfois, nous n’avons tout simplement pas envie de passer trop de temps ni de nous perdre en explications pour détailler par le menu les raisons qui ont présidé à nos décisions y compris lorsque celles-ci sont hautement stratégiques…

Erreur fatale ! Quelque soit l’échelon auquel les membres de la boite se trouvent, ils ont un besoin VISCERAL de sens ! D’ailleurs, c’est même ce qui les distingue en grande partie des autres mammifères… Ne sous estimez (ni ne surestimez) jamais les capacités intellectuelles de celles et ceux qui vous entourent : Prenez le temps de leur expliquer la stratégie de la boite, usez de pédagogie, recourez à des images, simplifiez le discours au besoin… mais DONNEZ DU SENS !

#7 : Ne considérez pas que les autres ont besoin d’être reconnus de la façon dont vous aimez être reconnu : Soyez attentif à LEURS besoins !

On nous le répète depuis la nuit des temps : « Traite les autres comme tu aimerais toi même être traité ! ». Bon ok… imaginez une seconde que votre propre manager soit complètement maso (du type « qui aime se prendre des baffes pendant qu’il se fait insulter en allemand »…) vous auriez envie, vous, qu’il vous « traite » comme il a lui-même envie d’être traité ?

Chaque individu possède des besoins qui lui sont propres… Et si à partir d’aujourd’hui, vous décidiez de traiter chacun comme il/elle a vraiment envie d’être traité ? Mais pour ça, il va falloir sérieusement nouer/développer le dialogue !

#8 : Ne parlez pas de façon négative des membres de votre équipe (ou de la boite).

Un bon RH, c’est comme un bon manager… il doit se faire le gardien de la bonne réputation des équipes en place. Un collègue s’en vient à « gossiper » sur telle ou telle personne du service ou de la boite ? Recadrez gentiment la discussion sur un sujet plus digne d’intérêt !

Si vous n’offrez pas de prise à ces types de discours, ils s’éteindront d’eux-mêmes ! Portez-y une once d’intérêt et vous aurez tôt fait d’emballer la machine à ragots… Dévastateur si l’un ou l’autre des membres de la boite s’en rend compte !

#9 : Arrêtez le "feedback sandwich" !

Mais si… je suis sûr que vous connaissez : Un feedback positif / Une remarque négative / Un feedback positif (pour faire passer le tout...).

Rendez service à vos collaborateurs : Soyez clair, précis et direct ! Vous avez quelque chose à leur dire : dites-le. Pas la peine de prendre milles précautions pour faire vos remarques. Si la bienveillance vous anime et que vous vous sentez VRAIMENT légitime pour lui donner ce feedback, votre collaborateur le prendra… et pourrait même vous en remercier !

#10 : Ne vous arrêtez jamais de recruter vos collaborateurs. Ne les considérez jamais comme acquis...

La pire chose que vous puissiez faire pour décourager vos collaborateurs de bosser avec vous (ou pour votre entreprise), c’est à peu près la même chose que celle que vous pouvez mettre en œuvre pour faire que votre mari ou votre femme se casse avec le/la voisin(e)… Le/la prendre pour acquis et stopper net toute pratique de « séduction » !

Les couples qui durent savent raviver la flamme de manière régulière… Suivez leur exemple ! Surprenez vos collaborateurs, bousculez-les, poussez-les en dehors de leur zone de confort, mais sachez également répondre présent lorsqu’ils ont (réellement) besoin de vous. Le recrutement ne s’arrête jamais… D’ailleurs, n’oubliez pas de faire passer le mot aux managers opérationnels !

A propos de l’auteur
Psychologue du travail et expert en psychométrie diplômé de l’université Paris V - René Descartes, David Bernard a cofondé AssessFirst pour rompre avec la tradition des outils « faits par des psys pour des psys ».

AssessFirst propose aux entreprises et aux cabinets de conseil des outils d’évaluation RH et des solutions « orientées résultats » à destination des professionnels RH et des managers opérationnels.

Son premier livre « Réussissez vos tests de recrutement » est publié aux éditions Micro Application.

Passionné depuis toujours par la question du Talent et de la réussite personnelle, il anime également le blog www.david-bernard.com pour échanger sur le sujet… mais aussi pour parler de ses “trucs perso” pour réussir professionnellement (de façon parfois indécente…) sans JAMAIS sacrifier à la passion et à l’épanouissement personnel !

dbernard@assessfirst.com
www.assessfirst.com


         
 
                         
  Actualité   Investir au Maroc   Création d'entreprise   Vie d'entreprise   Services   Pratique  
 
  Investissement   Portrait du Maroc     Etapes de création     Gestion     Newsletter     Téléchargements
 
  Economie   Raisons d'investissement     Guide des formalités     Finance     Forum     Vidéo
 
 
  Bourse & Finances   Climat des affaires     Formes juridiques     Marketing     Guichets moukawalati     Galerie
 
    Société & Culture     Opportunités d'investissement     Aide aux PME     Ressources humaines     Liste des CRIs     Liens
 
 
  Entreprise     Fiche d'entreprise     Droits des affaires     Nouvelles technologies         Blogs
 
  Sport       Fiscalité     Emploi & Carrière